US | FR
Paramètres de langue
Deutsch
English
Français
Nederlands
En sélectionnant votre pays, vous obtiendrez des offres et des informations locales.
America
USA
Canada
Europe
Allemagne
Autriche
Belgique
Danemark
Espagne
Finlande
France
Grèce
Irlande
Italie
Liechtenstein
Luxembourg
Norvège
Pays-Bas
Royaume-Uni
Suède
Suisse
Reste du monde
International
- Menu -

Stefan Schwab.

Stefan Schwab
09 août 2017

 

Une marque à succès doit s'appuyer sur de solides fondations pour s'affirmer sur le marché.

 

« Je vois mon engagement en faveur de Stromer comme un défi personnel qui m'emplit de joie. »

Entretien avec Stefan Schwab, nouvel investisseur et président du conseil d'administration de myStromer  AG :

Un communiqué de presse a annoncé publiquement la cession des parts Stromer du fabricant de vélos BMC à un nouveau groupe d'investisseurs. Celui-ci réunit des sociétés informatiques, le membre PLR du Conseil national, Ruedi Noser, et le chef d'une entreprise horlogère, Stefan Schwab. Andy Rhis, propriétaire de BMC restera actionnaire nominatif comme personne privée, ainsi que le cofondateur de Swatch, Ernst Thomke, et bien entendu l'inventeur du Stromer, Thömu Binggeli. Nous aimerions présenter ici les nouveaux associés de Stromer. En premier lieu, nous avons rencontré Stefan Schwab, qui a transformé la fabrique de ressorts de montre Schwab-Feller en une entreprise prospère, comme représentant de la cinquième génération, et qui participe à travers la Linoa-Holding AG à plusieurs PME de haute technologie comme investisseur et conseiller.

Son attitude positive est contagieuse, et lorsqu'il indique aux visiteurs ce qui est important pour positionner avec succès une entreprise ou une marque sur le marché, on a l'impression que c'est très facile. Tout a sa logique, apparemment. Stefan Schwab est un chef d'entreprise qui semble être sûr de son affaire et sait se débarrasser d'un stress inhibiteur en le transformant en poussée d'adrénaline.

Après l'entretien, on voit clairement ce qui caractérise une direction d'entreprise fructueuse. C'est la conception rationnelle du fonctionnement de tout un site industriel, la création d'une base saine, l'agencement de toutes les réalités, l'optimisation des processus et la correction ou l'élimination de facteurs gênants. Stefan Schwab est capable d'analyser de telles opérations avec un calme stoïque et d'expliquer les relations complexes de telle sorte que tout le monde puisse les comprendre et les suivre. C'est notamment ce dernier point qui constitue une condition clé dans une entreprise, pour permettre à tous les intervenants de se montrer créatifs et d'effectuer un travail efficace.

Emprunter la voie du succès avec Stromer.

La demande de participer dans l'entreprise Stromer est arrivée de façon un peu inattendue, selon Stefan Schwab, mais il ne lui a pas fallu longtemps pour l'accepter. Il indique avoir embauché récemment un nouveau COO chez Schwab-Feller AG et avoir fixé les objectifs à atteindre. Il ajoute aussi que son engagement actuel dans la Linoa Holding AG lui laisse suffisamment de marge de manœuvre pour relever ce nouveau défi, qu'il a accepté la proposition pour cette raison et se réjouit de mettre le cap sur le succès avec Stromer. D'après lui, le marché du vélo électrique recèle un énorme potentiel, et la marque Stromer y occupe une position de premier plan. Il explique aussi qu'il faut à présent avoir le discernement nécessaire pour répondre aux vrais besoins des clients, faire progresser la recherche technologique en continu et se classer dans le peloton de tête surtout dans la conception de nouvelles formes de mobilité urbaine.

Il estime avoir reçu un gros cahier de devoirs en s'engageant chez Stromer, mais que les conditions pour un développement réussi de la marque sont établies. À son avis, la direction interne de l'entreprise Stromer est très solide. Maintenant, il s'agit de faire les bonnes choses au bon lieu et au bon moment. Les idées ingénieuses ne le sont que dans la mesure de leur réalisabilité, aussi bien au niveau de la réussite technique et économique qu'au niveau de l'acceptation par le client et le marché. Et il invite à tenir compte de la règle suivante : une marque fructueuse a besoin d'une croissance saine, également sur le plan géographique

Une connectivité mondialement unique via le smartphone.

Stefan Schwab note qu'il faut absolument développer la position de précurseur dans le domaine de la connectivité numérique. Cette caractéristique a rendu le produit Stromer unique en son genre et constitue aussi un argument de poids pour la gestion de parcs de vélos, selon lui. Il pense que de nombreuses formes de mobilité urbaine s'imposeront dans un avenir très proche et que Stromer présente de grandes compétences à cet égard. Comme exemple, Stefan Schwab cite l'entreprise Swisscom, qui a opté en faveur d'un parc de vélos électriques Stromer sur divers campus en Suisse pour offrir des solutions de mobilité. Il indique que d'autres entreprises ont suivi, notamment PostAuto, BKW/FMB, Appenzeller Käse ou le groupe d'assurances La Mobilière. Avec ce dernier, Stromer a mis en œuvre un projet pilote important à Zurich, le premier partage de vélos électriques en libre service au monde !

Stefan Schwab n'a pas encore voulu dévoiler des stratégies concrètes au cours de cet entretien. Il observe que la prise de décisions et de mesures correspondantes est pour l'instant encore une affaire interne et ne se destine pas au public. Mais il ajoute qu'il reviendra sur cette question lors d'un deuxième entretien. Une chose est sûre : Stefan Schwab passera la vitesse supérieure et conduira Stromer d'une manière très sportive vers l'avenir.  

Lorsque Stefan Schwab a repris l'entreprise familiale de ses parents en 2003 en tant que représentant de la cinquième génération, l'usine de ressorts de montre Schwab-Feller AG enregistrait tout juste 10 % du volume actuel, avec un bénéfice proche de zéro. La société comptait à l'époque 17 collaborateurs. Stefan Schwab était le 18e. Aujourd'hui, l'entreprise emploie plus de 70 personnes et engrange un chiffre d'affaires cinq fois plus élevé. Et ce qui est encore plus important : les activités B2B et l'intégration des plus grands clients dans la société anonyme ont permis à Stefan Schwab d'assurer l'avenir de la société à long terme. Depuis 2015, Schwab-Feller AG est la propriété de Rolex, de Patek Philippe, de Richemont et de Stefan Schwab.

Stefan Schwab s'est toujours montré très sportif. C'est ainsi qu'il arrivait à accomplir le trajet entre sa maison natale et le lycée de Bienne plus rapidement sur son vélo de course qu'en train. Alors qu'il aurait dû prendre le train dès 06:18 pour arriver à temps à l'école, il préférait se lever à 06:45 et enfourcher son vélo de course après un petit déjeuner au lance-pierre. La distance de 13 km lui laissait facilement le temps jusqu'à 7:30. Il est important de bouger, non seulement pour rester en forme, mais aussi pour avancer dans la vie. Aujourd'hui, il se rend aux réunions à Bienne à vélo, en utilisant un Stromer bien sûr.



www.stefanschwab.ch
Text: Thomas Gysin, Zürich